samedi 13 janvier 2018

Petit Lomont le 11 janvier 2018

   Jeudi dernier le temps n'était pas favorable pour randonner, c'est donc aujourd'hui la 1ère randonnée de l'année. Sous la direction de Jean nous partons du champ de foire de Pont de Roide en direction du petit Lomont. 41 marcheurs et marcheuses bien décidés à dérouiller leurs muscles après 3 semaines inactives en rando. C'est l'échauffement au travers des rues de Pont de Roide pour rejoindre la rue du 12 septembre et monter jusqu'au"chalet de chasse" du petit Lomont. Après un détour au dessus de Rochedane nous redescendons sur Vermondans par le Valpenau et ensuite en évitant les chemins trop boueux nous revenons au champ de foire récupérer les voitures après 9 km de marche.
Ensuite la 2ème mi-temps au CCAS ou nous avons réservé une salle pour manger la galette des rois et retrouver les amis marcheurs qui ne pouvaient pas faire la rando du jour. Et c'est donc 47 personnes qui se sont régalées en mangeant la galette.

Jacky













samedi 23 décembre 2017

Lumières de Noël à Montbéliard le 21 décembre 2017

   Même si aujourd'hui c'est l'hiver, ce n'est pas la neige qui a empêché nombre de randonneurs de montrer le bout de leur nez; c'est plutôt le compte à rebours lancé par le Père Noël : J-3 qui les a pris au dépourvu.
Rien ne sert de courir, il faut partir à temps, les 16 lutins présents l'ont bien compris et c'est ainsi qu'ils peuvent profiter de cette accalmie météorologique toute aléatoire, pour déambuler dans la principauté de Montbéliard.
   De l'Axone, gagner le Pied des Gouttes, traverser le parc du Pré la Rose et l'Île en Mouvement, longer la Banane, franchir le pont des Neuf Moulins, monter jusqu'à la Citadelle, en profiter pour admirer les toits de la ville et son château, s'amuser comme des gosses au parc des Miches, grimper les 27 marches du belvédère pour une découverte à 360 degrés du Pays de Montbéliard, avant de redescendre par le chemin des chèvres sur le centre ville et son marché de Noël réputé au delà de nos frontières.
   Un bon vin chaud, quelques douceurs salées ou sucrées grappillées au hasard des allées, un petit tour sur les chevaux de bois, contempler les lumières qui s'allument et brillent dans la nuit, rien de tel pour retrouver son âme d'enfant et en profiter pour vous souhaiter tous en cœur un Joyeux Noël et vous donner rendez-vous en l'an neuf.

Michèle

















vendredi 1 décembre 2017

Dampjoux le 30 novembre 2017

   Après annulation de la sortie programmée, Maryse et Michel décident tout de même de prendre l’air ce dernier jeudi de novembre,
Sans prendre de risques sur des sentiers glissants, alors nous partons de la gare de Pont de Roide jusqu’au barrage de Dampjoux, et sans « Micheline » il n’y en a pas dans le groupe…

   Ce fut donc l’ouverture de la route pour jeudi prochain.
12 petits kms parcourus par un mini groupe de 7 courageux, partis à grande vitesse, il ne peut en résulter qu’un mini compte rendu.

Même pas mouillé, merci pour cet après-midi vivifiant.

Alain.









jeudi 23 novembre 2017

Mandeure le 23 novembre 2017

Un petit topo en créole ? Notre rédactrice est revenue, encore plus prolixe ...

   Nous partons de Mandeure, au pied du théâtre gallo romain du doux nom de Epomanduodurum.
   De qui  parlons-nous dans les rangs ? de Mathilde, notre rudipontaine nouvelle Miss FC. Croisons les doigts pour le 16 prochain.
Eh ! Michèle, on ne traîne pas, les vacances sont finies.
   Zut à peine rentrée, je me suis déjà fait repérée. Il faut dire que dès le départ, Claudine freine les premiers et Hervé pousse les derniers. Le troupeau est tellement dispersé dans les pâtures traversées que même Hervé ne sait dire combien nous sommes exactement ? 41 qui dit mieux ? et il faut avoir le jambe légère parce qu'il y en a des barbelés à passer pour gagner de la hauteur et pouvoir admirer Mandeure, les villages environnants, le pays de Montbéliard et au loin, la ligne bleue des Vosges encore enjolivée par les derniers feuillages d'automne.
   Nous passerons à proximité du belvédère avant de redescendre par la forêt en direction des étangs joliment aménagés par un particulier et du barrage électrique de Mathay. C'est alors que nous assisterons à 8 échappées, le peloton pas du tout pressé va adopter un rythme de croisière, caqueter sans compter et s'en donner à cœur joie dans les feuilles mortes. Tout à coup, possibilité d'un chemin facile ou d'un chemin pour les costauds, y a pas photo, le choix est vite fait, je vous laisse deviner... Une pause gourmande en lisière du bois sera le bienvenue avant de regagner le site archéologique tout en admirant la paroi rocheuse sous le belvédère, le soleil qui se joue des nuages et décline à l'horizon tout en sublimant les méandres du Doubs et clore ainsi la boucle campagnarde tracée par Claudine et Hervé que nous remercions sans oublier Alain qui a pris la plume pendant que je me dorais la pilule au soleil.


Michèle.